Fin du certificat médical obligatoire : Une mesure pour faciliter l’accès au sport

Suite à l’adoption de la loi du 2 mars 2022 visant à démocratiser le sport, les pratiquants peuvent désormais accéder plus facilement aux clubs sportifs, car l’obligation de présenter un certificat médical pour les majeurs a été supprimée. Cette responsabilité a été confiée aux commissions médicales des fédérations sportives, qui sont chargées de définir les conditions requises pour l’obtention ou le renouvellement d’une licence.

Dans cette optique, la Fédération Nationale du Sport en Milieu Rural (FNSMR) a pris une décision importante en remplaçant l’obligation de présenter un certificat médical par un questionnaire de santé adapté, spécifique à la FNSMR, à l’exception des disciplines à contraintes particulières.

À partir du 1er septembre 2023, tous les licenciés sportifs majeurs (à l’exception des pratiquants de disciplines à contraintes particulières) devront remplir un questionnaire de santé. Ils devront attester auprès de leur association que chaque rubrique du questionnaire donne lieu à une réponse négative. En cas de réponse positive, les sportifs devront fournir un certificat médical de moins de 6 mois, qui atteste de leur aptitude à la pratique du sport.

Ce questionnaire de santé devra être complété à la fois par les nouveaux licenciés et par ceux qui renouvellent leur licence. Cette mesure vise à renforcer la prévention en incitant les sportifs à évaluer honnêtement leur état de santé et à consulter un médecin si nécessaire, afin de s’assurer qu’ils peuvent pratiquer des activités physiques et sportives sans risque pour leur santé.

Avec cette évolution de la réglementation, la Fédération témoigne de sa confiance envers ses licenciés et les encourage à prendre leurs responsabilités face aux risques médicaux. En répondant de manière honnête au questionnaire, les sportifs pourront déterminer s’ils doivent consulter un médecin pour établir leur aptitude à la pratique du sport.

Il est important de rappeler que la pratique régulière d’une activité physique et sportive est bénéfique pour la santé. Depuis 2016 et l’introduction de la loi sur la modernisation du système de santé, les médecins traitants ont même la possibilité de prescrire une activité physique adaptée aux patients atteints d’affections de longue durée (ALD) ou souffrant de maladies chroniques, en tenant compte de leur pathologie, de leurs capacités physiques et des risques médicaux associés.

En ce qui concerne les mineurs, il est important de noter que depuis le décret du 7 mai 2021, ils ne sont plus tenus de fournir un certificat médical pour obtenir ou renouveler une licence sportive. Le responsable légal du mineur doit remplir avec lui le questionnaire de santé dédié aux mineurs.

Avec cette nouvelle réglementation, l’accès au sport est facilité pour les majeurs, tout en encourageant la prévention et la responsabilisation des sportifs. Cette mesure contribue à promouvoir une pratique sportive saine et accessible à tous, dans le respect de la santé et du bien-être des pratiquants.

Rural’Sport66 : Le jeu de société du CDSMR66

Cette année, les amateurs de jeux de société pourront découvrir une nouveauté originale: Rural’Sport66. Cette édition limitée est dotée d’un plateau de jeu et de plus de 130 cartes pour permettre aux jeunes et aux moins jeunes de se divertir tout en bougeant.

Rural’Sport66 a été conçu pour célébrer le département et met en avant une quinzaine de communes rurales des Pyrénées Orientales. Si les questions culturelles des villages ne vous sont pas familières, ce jeu pourrait vous accompagner dans la réflexion de vos projets respectifs. Les créateurs du jeu le présentent comme un outil pédagogique qui permet aux enfants de découvrir le territoire et de s’instruire tout en répondant à des questions de prévention.

Le jeu est disponible en une seule édition limitée, et si vous souhaitez vous procurer un exemplaire, vous pouvez remplir le formulaire de souscription.

⬇️⬇️ Pour plus de détails, consultez le document de présentation ⬇️⬇️

Subventions PSF 2023 : La FNSMR encourage les associations à soumettre leurs projets sportifs

L’Agence Nationale du Sport (ANS) a ouvert sa campagne de subventions pour le Projet Sportif Fédéral 2023 de la Fédération Nationale du Sport en Milieu Rural (FNSMR), qui se tiendra du 1er Avril 2023 au 1er Mai 2023.

Les structures déconcentrées et les associations affiliées à la FNSMR peuvent demander une subvention publique pour mettre en place des projets sportifs en lien avec les priorités fédérales déclinées et les recommandations de l’ANS. Ces fonds soutiennent trois axes stratégiques : le développement de la pratique sportive, le développement du sport santé, et le développement de l’éthique et de la citoyenneté dans le sport.

Il est donc recommandé de déposer un dossier de subvention au titre du PSF 2023 de la FNSMR si vous mettez en place des projets sportifs dans ce cadre. Toutes les demandes doivent être formulées sur la plateforme “Le Compte Asso”.

La FNSMR a mis en place une page dédiée “PSF 2023” sur son site Internet, qui comprend une note de cadrage spécifique comprenant les orientations de cette année, les modalités, la procédure et le calendrier de sollicitation des fonds. Vous y trouverez également un guide d’accompagnement pour élaborer votre demande de subvention ainsi que d’autres ressources pour vous aider.

Pour accompagner les démarches des demandeurs, la Fédération organise une visio-conférence le mardi 11 avril de 18h à 19h pour répondre aux questions. Il est nécessaire de s’inscrire via ce formulaire pour participer à cette visio-conférence. Les participants recevront un lien par mail pour se connecter quelques minutes avant.